Soutenez le PS

Adhérez au PS

Note qualité et méthode

Conseils et recommandations à l’usage des contributeurs novembre 2013

 

Contact : Pour toute question ou demande d’appui, n’hésitez pas à contacter les responsables « publications et méthode » :

Chloé Berthon, Berlin :
chloeberthon@hotmail.com

Marie Dorléans, Turin :
marie.dorleans@gmail.com

 

Comprendre ce qui est attendu des contributions

Les contributions à l’Observatoire international des militants sont des productions intellectuelles élaborées par les militant(e)s et destinées à la diffusion au sein de la FFE, du Parti socialiste et auprès d’organisations et de médias progressistes français et étrangers. Elles prennent la forme de textes de témoignage ou d’analyse et sont réalisées à titre individuel ou collectif.

L’Observatoire n’est ni conçu  ni légitime pour relayer des billets d’humeur ou des points de vue individuels, qui disposent en revanche d’autres modes de diffusion au sein de la FFE (le forum notamment).

A contrario, les contributions collectives peuvent conjuguer ou mettre en regard plusieurs « thèses » différentes, portées par les contributeurs, en respectant le principe d’égalité de traitement. Elles alimenteront ainsi utilement le débat fédéral.

Les contributions doivent respecter un certain nombre de règles simples mais incontournables:

  • Exprimer clairement, et d’emblée, une (maximum deux) idée(s) claire(s) qui doi(ven)t être filée(s) tout au long de la contribution.
  • Dérouler un certain nombre d’arguments qui viendront soutenir cette idée, et structureront le texte.
  • Renforcer chaque argument par des données factuelles : chiffres, citations, extraits d’article, etc..
  • Référencer les sources d’information utilisées.

Prendre en compte quelques considérations de forme

Toute contribution soumise à l’Observatoire, quelle qu’en soit la forme, fera l’objet d’un examen attentif.

Néanmoins, le traitement sera grandement facilité dans le cas de documents concis et « efficaces », respectant les recommandations suivantes :

  • 2 à 3 pages maximum en format Word classique (police Arial, taille 11), soit 1500 mots ou 10000 signes espaces compris maximum ; ; si une taille plus longue est souhaitée, il faut en informer au préalable les responsables « publications et méthode » pour convenir ensemble du format final.
  • Structuration en paragraphes de taille « raisonnable » (maximum 10 lignes), chacun correspondant à une unité en termes d’argument (1 argument clé = 1 paragraphe).
  • Proposer un titre et des sous-titres explicites reprenant chaque argument ; en ne lisant que le titre et les sous-titres, on devrait pouvoir saisir l’essence du texte.
  • Inclure explicitement la (les) signature(s) de(s) (l’)auteur(s) (prénom, nom, lieu de résidence)¹, des contributeurs externes (« experts associés ») au parti peuvent participer à des papiers, à condition toutefois que ces derniers soient co-signés avec un (ou des) militant(s) de la FFE.
  • Inclure si possible une image d’illustration (pour future publication web) qui soit libre de droits, ou indiquant à défaut le copyright.
  • Présenter si possible un encart de contexte (quelques données clés relatives au sujet traité).
  • Avoir un niveau de langue soutenu, et éviter les expressions « fourre-tout » ou lapidaires.

Connaître le processus d’élaboration et de validation des contributions

Le rôle des responsables « publications et méthode » est de superviser le processus de validation des contributions avant diffusion. Cette validation est essentiellement qualitative et vise à favoriser la lecture des publications par les différents types de publics ciblés. Dans l’hypothèse où une validation politique par les instances de la FFE se révèle nécessaire, les responsables « publications et méthodes » en assurent le suivi.

Lorsqu’une contribution est adressée à l’Observatoire, les membres de l’équipe de coordination sont susceptibles d’adresser des commentaires à (aux) (l’)auteur(s) sous huitaine.
Par souci d’efficacité, ces commentaires sont insérés directement dans le document en suivi des modifications ou commentaires. Ils ne portent pas sur le fond mais sur la pertinence et la lisibilité du texte.
À l’exception des textes devant être soumis à la validation politique des instances fédérales, les contributions sont réputées validées après prise en compte par l’auteur des commentaires de l’Observatoire (il peut d’ailleurs aussi bien les accepter que les rejeter, exposant dans ce dernier cas ses justifications) et transmission par ses soins de la version finale.

Les responsables « publications et méthode », ainsi que tous les membres de l’équipe de coordination de l’Observatoire, se tiennent à tout moment à la disposition des contributeurs pour les appuyer dans la rédaction, la correction et la validation de leurs productions.

 

 

¹ À titre exceptionnel (considérations professionnelles, de sécurité, etc.), l’anonymat peut cependant être demandé. De plus, chaque contribution doit être formellement validée par son auteur en préalable à sa diffusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.