Soutenez le PS

Adhérez au PS

Le conflit malien et l’information

Analyse du conflit malien par Christophe Courtin (Lomé) et Issaka Keita

 » On a encore en tête le consternant spectacle des journalistes français au début de l’opération Serval, commentant, cheich saharien kaki autour du cou, depuis la terrasse de leur hôtel à Bamako, des opérations militaires qui se déroulaient à 1000 km de là à partir des images formatées que l’armée française acceptait de leur donner. Le ravitaillement en vol des avions français passait en boucle sur nos écrans. Sur les plateaux parisiens des experts expliquaient doctement la situation à partir de croquis, de cartes et d’images virtuelles mais aucune image de la guerre que nos troupes menaient n’était disponible. « 

Cliquez-ici pour lire l’article dans son intégralité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.